éditions Théâtrales

Édition papier (2017) 16,00 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 05/10/2017

Théâtre/Public n° 226. Maguy Marin

La conception de ce numéro 226 de Théâtre/Public a été confiée à la chorégraphe Maguy Marin. On y retrouvera des textes d’elle, inédits, ainsi que ceux d’auteurs qu’elle a souhaité inviter, des pensées qui lui importent. Ce dossier s’est aussi constitué en parallèle à sa nouvelle création, Deux mille dix-sept. Il rend compte, par de longs entretiens, de ce travail en cours, des orientations qui le guident, de ses méthodes, de ses recherches. Ils constituent à cet égard un précieux document sur ce que peut être un processus de création. Mais ils sont aussi l’occasion de revenir sur son parcours qui, de May B à sa future pièce, la consacre comme une des figures mondialement reconnues de la danse contemporaine : une œuvre radicale, exigeante, intègre, qui ne cesse d’interroger, à travers les corps et la danse, les liens qui unissent le rythme et la politique.

Sommaire
Maguy Marin. Allumer des feux innombrables
Jean-Paul Manganaro. Allusions au temps
Sabine Prokhoris. L’infatigable présent
Pascal Michon. Maguy Marin : l’aujourd’hui encore aujourd’hui demain
Georges Didi-Huberman. Cinq danses aperçues
Maguy Marin. En vrac…
Olivier Neveux. Six rencontres avec Maguy Marin
Le 22 décembre 2016. « Produire un objet qui donne du courage »
Le 13 février 2017. « Être présent »
Le 15 mars 2017. « Des mots, des rythmes »
Le 1er mai 2017. « Penser le plus difficile »
Le 2 juillet 2017. « Un rendez-vous tacite »
Le 29 juillet 2017. « Des pleins et des vides »
Maguy Marin. Les applaudissements ne se mangent pas, poème
Maguy Marin. Apnée

Miscellanées
Arnaud Maïsetti. Le maître et l’artisan. Sur Patrice Chéreau à l’œuvre
Philippe Malone. Comment écrire politiquement du théâtre. Sur Delta Charlie Delta, de Michel Simonot
Pauline Rousseau. De l’affiche à la manif. Sur Ce que le sida m’a fait, d’Elisabeth Lebovici
Jean-Loup Rivière. Entre deux. Antigone, mise en scène : Satoshi Miyagi
Christian Ruby. Un pic du cri dans les battements du théâtre