éditions Théâtrales Jeunesse

À demain
ou la Route des six ciels

de Jean Cagnard

Carnet artistique et pédagogique


Carnet pédagogique rédigé par Véronique Dekimpe, professeur de français du secondaire et Alexandra Pulliat, professeur de français du secondaire. Recherches documentaires : Marie Anglade et Alexandra Lazarescou.

Vous ne saviez pas que le voyage du lever du jour à la tombée de la nuit s’effectue en traversant six pays, du pays Paupières au pays Plongeoir ? Que nous avons six paupières à ouvrir les unes après les autres pour que la journée se déroule sans encombre ? Qu’un homme est chargé d’agrandir le ciel avant que l’oiseau Soir ne vienne se poser ?
Jean Cagnard invite les tout-petits et les plus grands à la plus poétique et onirique des balades. Truffée d’humour, d’images folles, cette route des six ciels nous plonge avec délices dans les surprises du quotidien.

L’Auteur

La naissance en 1955, pas loin de la mer, tout près de la métallurgie. Plus tard, pas mal de petits boulots, rencontre avec l’écriture, bonjour, des chantiers de maçonnerie, tout en écrivant. Puis les choses prennent leur place, certaines disparaissent, au revoir, d’autres se fortifient, on élargit la vie, écrire est ce qu’il faut faire à tout prix.

L’écriture est une matière vivante et donc susceptible de rencontrer des univers et des publics différents. Chaque fois un voyage. Commençant par le roman, poursuivant par la nouvelle, le théâtre s’invite par des adaptations des deux genres précédents, avant de devenir prioritaire. La poésie pendant ce temps trace son chemin librement. Rencontre à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon du théâtre de marionnettes et collaboration depuis avec plusieurs compagnies (effigies, installations, vidéos...), par des commandes qui ouvrent sur la relation au plateau. Puis découverte du travail de clown et du théâtre de rue.

En 2005, création avec Catherine Vasseur de la Compagnie 1057 Roses à vocation de monter certains de ses textes. Là, le passage à la mise en scène, comme un long mûrissement, vient comme le prolongement naturel de l’écriture. La connaissance du plateau nourrissant la création même du texte. Le voyage s’élabore donc vers sa destination, là où le théâtre place sa particularité : la réalité. Et rendre réel sa propre pensée est encore une écriture.

Cliquez ici pour consulter la biographie complète de l’auteur sur le site de la Compagnie 1057 Roses.