éditions Théâtrales Jeunesse

Au pont de Pope Lick

de Naomi Wallace

Carnet artistique et pédagogique


Texte sélectionné par l’Éducation Nationale, pour la liste de « Lectures pour les collégiens », 2013.

Carnet pédagogique rédigé par Véronique Dekimpe, professeur de français du secondaire et Alexandra Pulliat, professeur de français du secondaire.
Recherches documentaires : Marie Anglade.

En prison, Dalton Chance, seize ans, repense aux événements qui l’on conduit ici. Le fantôme de Pace Creagan, la jeune fille rebelle de deux ans son aînée qui l’a entraîné dans un jeu dangereux - traverser un pont avant qu’un train à vapeur n’atteigne l’autre rive - est là.

Face à lui, ses parents broyés par la crise économique de 1929 et Chas, le gardien dont le fils est mort de ce jeu fou.

Dans un texte plein d’humanité, les pulsions de désir et de mort enfièvrent les corps de ces adolescents qui cherchaient à vivre. Un apprentissage difficile, mais émancipateur. Une pièce forte et lumineuse.

L’auteur

Née à Prospect (Kentucky) en 1960, Naomi Wallace travaille aux États-Unis et au Royaume-Uni. Dramaturge, scénariste et poétesse, elle s’est tout d’abord fait connaître par ses poèmes publiés aux États-Unis et en Europe. En 1997, le film Lawn Dogs dont elle est scénariste sort au London Film Festival après avoir remporté le prix du meilleur scénario au Sitges Festival.

Son activité théâtrale est prolixe et reçoit de nombreuses distinctions. En 1997, elle débute dans le West End à Londres avec son adaptation de Birdy, roman de William Wharton. Au même moment, sa pièce One Flea Square (Une puce, épargnez-la), publiée aux éditions Théâtrales) a été créée auparavant au Bush Theatre de Londres en 1994. Les deux pièces ont reçu le Susan Smith Blackburn Prize, Naomi Wallace étant le seul auteur à avoir reçu cette distinction deux fois. Slaughter City est créée par la RSC en 1996 (Mobil Playwritting Competition Prize).

The Trestle at Pope Lick Creek (Au pont de Pope Lick) a ébloui le Humana Festival de Louisville en 1998. Elle a depuis écrit pour la Oxford Stage Company The Inland Sea (La Mer intérieure), et The Retreating World (Un monde qui s’efface), qui est devenue la dernière partie du triptyque La Carte du temps, créée à New York (Public Theatre Lab) en 2008.

Naomi Wallace a aussi publié un recueil de poésie, To Dance a Stony Field (Peterloo Poets), et écrit du théâtre pour jeune public, notamment The Girl who Fell Through a Hole in Her Jumper.