éditions Théâtrales Jeunesse

Gaby et les garçons

de Adrien Cornaggia

Carnet artistique et pédagogique

Nous avons sélectionné quelques thèmes transversaux qui occupent une place centrale dans Gaby et les garçons. Chacun pourra être un sujet de discussion intéressant à développer avec les élèves. Cela les aidera à mieux comprendre le texte pour réaliser les activités d’écriture et mises en voix, en jeu et en espace.

Pour entamer le débat, vous pouvez former des petits groupes avec la classe et leur distribuer une ou deux définitions du dictionnaire Casa de las estrellas organisé par Javier Naranjo. Il s’agit d’une compilation que Naranjo a réalisée en tant qu’enseignant d’écriture créative à des enfants et préadolescents. Voici quelques exemples :

  1. « Amour : c’est quand on te frappe et ça fait vraiment mal. »
  2. « Violence : partie mauvaise de la paix. »
  3. « Paix : quand quelqu’un pardonne. »
  4. « Solitude : tristesse qu’on ressent parfois. »
  5. « Tristesse : temps. »
  6. « Temps : quelque chose qui passe pour se souvenir. »
  7. « Éternité : c’est attendre quelqu’un. »
  8. « Adulte : une personne qui, en tout ce qu’elle dit, parle d’abord d’elle-même. »
  9. « Enfant : un ami qui a les cheveux courts, ne boit pas de rhum et se couche plus tôt. »

Demandez aux élèves de discuter les définitions de ces mots et d’en donner leurs propres interprétations. Ensuite, chaque élève composera une définition pour « fille » et une autre pour « garçon ». Après une mise en commun de la production des élèves, demandez-leur si les personnages de Cornaggia correspondent à ces définitions. Comment pourrait-on décrire en une phrase courte Gaby, Clovis et Cédric ? Cela pourra servir à lancer un débat à propos du sujet « masculin-féminin » dans Gaby et les garçons.

Féminin/masculin

En effet, le thème aborde ce thème très important de la constitution identitaire à la préadolescence, incluant les représentations du masculin et du féminin chez les filles et les garçons. Vous pouvez établir un lien à propos de cela en partant de la première de couverture. Trois ballons s’y affichent, deux bleus et un blanc. Quel est le rapport de cette image avec le récit de la pièce ? Quel est le rapport entre ces ballons et les personnages principaux ? En quoi ceci évoque une représentation du masculin et/ou du féminin ? Quelles sont les caractéristiques des personnages qui s’attachent à un tel ou tel genre ? En quoi la pièce joue avec les stéréotypes de genre, les clichés homme-femme, fille-garçon ? Pour aller plus loin, vous pouvez vous servir des Outils égalité filles-garçons disponibles sur le réseau Canopé et référencés dans la bibliographie de ce document.

L’amour, la haine et la mort

Faites une lecture avec la classe du texte en quatrième de couverture. Quels sont les sujets évoqués ? Est-ce que les élèves les identifient tous après avoir lu l’ensemble de la pièce ? Que signifie « faire les 400 coups » dans ce contexte ? Pourquoi l’amour est un moteur pour chaque personnage ? D’où surgit la haine ? Quelles sont les conséquences de la mort de Cédric ? Ayant le texte de Cornaggia en tête, définissez collectivement les mots « amour », « haine » et « mort ».