éditions Théâtrales Jeunesse

La Petite Danube

de Jean-Pierre Cannet

Carnet artistique et pédagogique

On demandera aux groupes de :

  • découper les répliques du récit d’Anna en vue d’une lecture en chœur (pour le moment de 3 Anna). Chœur mixte : les garçons eux aussi liront le texte d’Anna, pour des raisons pratiques évidentes mais aussi pour qu’ils se confrontent à cette langue et qu’ils puissent être engagés dans ce que porte le texte ; parce qu’enfin, il s’agit de lire un texte, pas de jouer des personnages. Ce travail de découpage permet de rendre les élèves attentifs au cheminement du sens, à la distinction entre récit et commentaire, aux effets liés aux figures de style. Il est donc une autre manière d’expliquer le texte
  • différencier la voix d’Anna suivant qu’il s’agit de récit, commentaire, paroles jouées etc.
  • rechercher l’expressionnisme pour Le Père, La Mère, l’Interprète, par une diction particulière et / ou un accent. Se demander comment différencier Le Père de la Voix du Père éloigné et de la Voix du Père quand p. 32-33, c’est la voix qu’Anna croit entendre.
  • proposer une solution pour exprimer, par la voix seule, Arthur-chemise, sachant que juste après va entrer « Arthur - homme » qui lui restera muet : présence silencieuse plus forte que tout discours (question posée à la mise en scène mais aussi à la mise en voix).

Ce travail terminé, on relira la séquence en grand cercle, sans interruption telle que chaque groupe l’a prévu. (Le professeur aura soin de noter les changements de lecteur dans le texte d’Anna, pour rectifier ultérieurement ce qui ne lui semble pas judicieux.) On échangera groupe après groupe sur les difficultés, hésitations dans les choix ; on décidera des principes de lecture à retenir etc.