éditions Théâtrales Jeunesse

Miche et Drate, paroles blanches

de Gérald Chevrolet

Carnet artistique et pédagogique


Texte sélectionné par l’éducation nationale, Liste de « Lectures pour les collégiens » 2013.

Carnet pédagogique rédigé par Véronique Dekimpe, professeur de français du secondaire et Alexandra Pulliat, professeur de français du secondaire.
Recherches documentaires : Marie Anglade.

Voici vingt-quatre courtes histoires pour petits hommes... ou petites femmes comme autant de vignettes savoureuses, de petits moments de rien du tout d’où le théâtre naît. Gérald Chevrolet imagine Miche et Drate, deux personnages sans âge, sans sexe, avec des mots tendres, poétiques et oniriques, comme « deux parties du cerveau qui dialoguent au bord du monde ». Ils se heurtent avec naïveté et humanité à un monde trop grand pour eux, sauf à se construire leur univers. Ces deux protagonistes fort attachants deviendront les compagnons de lecture des petits et des grands, mais aussi les camarades de jeu de comédiens en herbe ou confirmés.

L’auteur

Jurassien d’origine, Gérald Chevrolet est dramaturge, écrivain de théâtre et metteur en scène. Diplômé de l’École supérieure d’art dramatique de Genève en 1982, il a fondé et présidé Basis (Bureau arts de la scène des indépendants suisses), une association de compagnies indépendantes romandes, et Maisons Mainou, résidence d’écriture et de composition musicale des arts du spectacle jusqu’en 2004. Il a également été, durant quinze ans, directeur artistique de la compagnie professionnelle Le Millénaire et de la compagnie amateur Le Chapeau Profond. De retour dans le Jura après vingt-cinq ans à Genève, il est actuellement président des EAT-CH (Écrivains associés du théâtre de Suisse) et consacre son temps à l’écriture.

Dans le cadre de ses activités pour le jeune public, il a travaillé quatre ans pour le Théâtre de Marionnettes de Genève entre 1991 et 1995 (L’Oiseau bleu ; Juan Darien, l’enfant-tigre ; Kidi ; Montagne de riz) et a remporté en 1995 le prix Théâtre jeune public organisé par le Festival international de la marionnette de Neuchâtel, avec Miche et Drate, paroles blanches (publiée une première fois dans la défunte revue suisse VWA et sélectionnée dans le fonds jeune public de Aneth-Paris). L’année suivante, il est accueilli à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon pour une résidence sur le théâtre jeune public et le théâtre d’objets. En 1997, il écrit et crée Le Calame, conte musical, au Théâtre du Loup à Genève avec le compositeur Michel Wintsch. Ma Barker Opéra, chant du crime, avec le même compositeur, est coproduite par la radio suisse romande Espace 2 et le Théâtre du Grütli à Genève et éditée par Espace 2 et Xylème en 1998. Quelquefois j’ai simplement envie d’être ici, théâtrogrammes, et Un escalier posé sur le sable (inédits écrits en 2000 et 2004 pour un public d’adolescents) ont été créées par l’auteur au Théâtre de l’Usine à Gaz, à Nyon.