éditions Théâtrales Jeunesse

Yaël Tautavel

de Stéphane Jaubertie

Carnet artistique et pédagogique


2005 - Texte lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre.
2007 - Prix de la pièce de théâtre contemporain pour le jeune public (Bibliothèque de théâtre Armand-Gatti de Cuers et Inspection académique du Var).
2007 - Nommé aux Molières pour le meilleur spectacle jeune public, 2007.
2014 - Prix des lecteurs de théâtre du Cher (DSDEN en partenariat avec la Ligue de l’enseignement).

Œuvre de référence sélectionnée en 2013 et en 2018 par l’Éducation nationale pour le cycle 3 et pour la 6e.

L’œuvre

Les animaux ont fui l’île polluée : Yaël, né après ce Grand Exode, n’a jamais vu ni poule, ni grenouille, ni aucune bête à poils ou à plumes. Depuis, il questionne son grand frère Gaëtan sur ses souvenirs d’animaux. Ils rencontrent un jour M. Habilis, peintre animalier vivant sur la Grande Terre, refuge de la faune en fuite.

C’est décidé : ils iront sur le continent pour admirer et se régaler de ces bêtes. Là-bas, c’est le coup de foudre entre Gaëtan et Kinoë, la fille du peintre. Yaël, lui, se découvre une passion pour la peinture et devient l’apprenti d’Habilis. Le chemin des deux frères se sépare alors : il est temps pour eux de grandir.

Voyage initiatique, découverte de l’art et de l’amour.

L’auteur

Né en 1970 à Périgueux, Stéphane Jaubertie s’est formé à l’École de la Comédie de Saint-Étienne. Parallèlement à sa carrière de comédien, il commence à écrire pour le théâtre en 2004, avec Les Falaises.

Ses pièces suivantes sont des fables théâtrales qui s’adressent aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Il écrit des fables initiatiques. C’est du plus profond de soi qu’il part pour fabriquer un théâtre qui parle au cœur et à la tête. Qu’il s’adresse à tous ou plus particulièrement aux enfants, il compose une dramaturgie toujours percutante, intelligente et rare.

Certaines de ses pièces sont nées de commandes : Une chenille dans le cœur (le conseil général et cinq théâtres de Seine-Saint-Denis, création Bruno Lajara), Létée (Compagnie du Réfectoire, création Patrick Ellouz), Everest (TNG - CDN de Lyon, création Nino d’Introna), Un chien dans la tête (Théâtre du Phare, création Olivier Letellier), Sac à dos (La Maison Théâtre, Strasbourg, pour le projet Diverscités), Boxon(s) jusqu’à n’en plus pouvoir (Petit Théâtre de Pain)…

Yaël Tautavel ou l’Enfance de l’art et Jojo au bord du monde ont reçu de nombreux prix et ont été sélectionnés par l’Éducation nationale comme œuvres de référence pour les collégiens. En 2014, Un chien dans la tête a reçu le prix Théâtre en pages organisé par le Théâtre national de Toulouse et Livère, le prix Godot du festival des Nuits de l’Enclave de Valréas. En 2017, Crève l’oseille ! a reçu le prix Godot du festival des Nuits de l’Enclave de Valréas et Laughton, le prix Théâtre du Présent attribué par le public du Théâtre de l’Apostrophe - Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val-d’Oise.

Depuis une douzaine d’années, Stéphane Jaubertie est l’un des auteurs vivants les plus joués du théâtre public. L’ensemble de son œuvre dramatique est publié aux éditions Théâtrales.

Il anime à Paris et en régions des ateliers d’« écriture dynamique » pour les enfants et les adultes et est chargé de cours d’écriture créative à la Sorbonne Nouvelle - Paris 3.

Plan du carnet