éditions Théâtrales

François Hien

Auteur de pièces de théâtre, de films, d’essais et de romans, François Hien est né en 1982 à Paris et vit à Lyon depuis plusieurs années.
Après des études de montage à l’Insas, à Bruxelles, il fut réalisateur de documentaires pendant une dizaine d’années. Brice Guilbert – Le Bel Âge, sur le parcours de formation d’un jeune chanteur ; Saint-Marcel – Tout et rien voir, huis clos dans une maison auvergnate entre deux femmes liées par un lourd secret. En 2015, il achève deux longs métrages documentaires : Kustavi, épopée intime en alexandrins, portrait croisé de deux femmes en quête de leur propre parole ; et Kaïros, portrait dans le temps d’une jeune femme traversée par la politique.
Il a aussi réalisé plusieurs fictions, notamment Félix et les Lois de l’inertie en 2014, et Le Guide, court-métrage tourné dans le Sud marocain. En 2019, il achève le film Après la fin, fiction réalisée à partir d’images trouvées sur Internet. Tous ces films ont circulé dans de nombreux festivals internationaux.
De 2012 à 2013, il crée et dirige pendant un an la section montage de l’Institut supérieur des métiers du cinéma (l’ISMC) à Ouarzazate, au Maroc.
Après avoir repris de 2010 à 2017 des études de philosophie par correspondance à l’université Paris-Nanterre, il écrit sa première pièce de théâtre, La Crèche, ainsi que sur le même sujet l’essai Retour à Baby-Loup, publié en 2017 aux Éditions Petra. C’est l’occasion d’une bascule progressive de ses activités vers l’écriture et le théâtre.
Il rencontre le Collectif X, compagnie stéphanoise, avec lequel il collabore de longues années (il écrit notamment pour la compagnie la pièce L’Affaire Correra, reprise au TNP en 2021). En 2017, il crée avec Nicolas Ligeon la compagnie L’Harmonie Communale, qui portera sur scène la plupart de ses textes, généralement en mise en scène collective : La Crèche, puis Olivier Masson doit-il mourir ? (Célestins - Théâtre de Lyon, 2020), La Peur (Célestins - Théâtre de Lyon, 2021). Dans ce cadre, il devient comédien, formé directement par ses camarades au plateau.
À partir de 2020, la compagnie est associée aux Célestins - Théâtre de Lyon, au théâtre La Mouche à Saint-Genis-Laval, au Centre culturel communal Charlie-Chaplin, à Vaulx-en-Velin, et au service culturel de l’université de Strasbourg. En 2022, elle entame une résidence au long cours au TNP dirigé par Jean Bellorini : outre deux grandes créations, la compagnie assure une permanence artistique, jouant l’une de ses pièces chaque mardi pendant un an.
De 2019 à 2022, François Hien mène un projet d’ampleur, produit par l’Opéra national de Lyon, sur la révolte des canuts : Échos de la fabrique, vaste fresque historique, musicale et politique, impliquant une soixantaine de personnes sur scène, créée en mai 2021 et reprise en juin 2022 aux Célestins - Théâtre de Lyon.
À partir de 2022, il entame un nouveau projet d’ampleur autour de l’Éducation nationale, donnant lieu à une grande enquête participative et de nombreuses résidences, aboutissant à une création au TNP en 2024.
Parallèlement à ce travail de compagnie, il écrit des pièces pour d’autres metteurs en scène : Jean-Christophe Blondel (La Honte), Julie Guichard (Gestion de colère), Éric Massé et Angélique Clairand (La Faute), Philippe Mangenot (Millenal), Jérôme Cochet (Mort d’une montagne), le duo de marionnettistes JuscoMama (Les Géométries du dialogue), le circassien Olivier Debelhoir, Yann Lheureux…
Beaucoup de ses pièces ont été repérées par des comités de lecture : ceux du Théâtre de la Tête Noire, du Théâtre de l’Éphémère, de la Comédie de Caen - CDN de Normandie, de la Comédie Poitou-Charentes - CDN, Troisième Bureau, À mots découverts…
En 2021, François Hien reçoit une bourse d’écriture du CNL pour La Faute, tandis que La Peur est lauréate de l’aide à la création d’Artcena et des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre.
En 2020 sort aux Éditions du Rocher son premier roman : Les Soucieux.
En 2022 paraît à La Rumeur libre Éditions son essai Un théâtre sans absent dans lequel il relate la résidence qui lui a permis d’écrire L’Affaire Correra et livre quelques-unes des clefs de son théâtre.
Son théâtre est souvent inspiré d’histoires réelles ou de débats de société. Précis et documenté, parfois écrit à la faveur d’ateliers participatifs, il cherche à donner du sens et à laisser sa place à chacun, ouvrant ainsi la possibilité d’un théâtre de réconciliation.
Il est père d’un enfant.
Droits de représentation :

Contacter la SACD

fiche modifiée le 28/09/2022

Livres, textes & traductions de François Hien

Livres de François Hien

Spectacles référencés sur theatre-contemporain.net référencer les vôtres

Dernièrement à l'affiche

Éducation nationale

Éducation nationale

De
  • François Hien
mise en scène
  • L’Harmonie Communale
Mort d'une montagne

Mort d'une montagne

De
  • François Hien
  • Jérôme Cochet
mise en scène
  • Jérôme Cochet
Les Veillées

Les Veillées

De
  • François Hien
mise en scène
  • François Hien
  • Sabine Collardey
  • Arthur Fourcade
  • Léa Sigismondi
La Révolte des Canuts

La Révolte des Canuts

De
  • François Hien
mise en scène
  • Jérôme Cochet
  • Maud Cosset-Chéneau
  • Clémentine Desgranges
  • Géraldine Favre
  • Arthur Fourcade
  • François Gorrissen
  • François Hien
  • Martin Sève
  • Flora Souchier
La Peur

La Peur

De
  • François Hien
mise en scène
  • Arthur Fourcade
  • François Hien
La Faute

La Faute

De
  • François Hien
mise en scène
  • Angélique Clairand
  • Eric Massé
Millenal

Millenal

De
  • François Hien
mise en scène
  • Philippe Mangenot
La Honte

La Honte

De
  • Christèle Barbier
mise en scène
  • Jean-Christophe Blondel
La Honte

La Honte

De
  • François Hien
lecture
  • Patrice Douchet
Olivier Masson doit-il mourir ?

Olivier Masson doit-il mourir ?

De
  • François Hien
mise en scène
  • Arthur Fourcade
  • François Hien
La Crèche

La Crèche

De
  • François Hien
mise en scène
  • Arthur Fourcade
  • François Hien
Les Géométries du dialogue

Les Géométries du dialogue

De
  • Justine Macadoux
  • Coralie Maniez
mise en scène
  • Justine Macadoux
  • Coralie Maniez