éditions Théâtrales

Riad Masarwi

Né en 1948 en Palestine, Riad Masarwi était auteur, metteur en scène et directeur du Théâtre Al-Midan à Haïfa.

En 1970, il s’inscrit grâce à une bourse à l'Institut théâtral Hans-Otto à Leipzig où il obtient une maîtrise en études théâtrales et scéniques en 1976. En 1977, il retourne en Israël et fonde le Théâtre de l'Amitié. Il adapte et met en scène un certain nombre de pièces dont Des hommes dans le soleil de Ghassan Kanafani, Les Fusils de la mère Carrar de Brecht.

En 1978, il est nommé à la direction du Théâtre municipal de Nazareth où il met en scène un grand nombre de pièces d’auteurs européens comme Gorki et Brecht et d'auteurs arabes. Il dirige par exemple The Ninth Wave (1990), une production sans texte portant sur l'intifada, My Name Is Rachel Corrie d'Alan Rickman, un portrait d’une activiste américaine tuée à l’âge de 23 ans par un bulldozer de l’armée israélienne à Gaza. La pièce a été traduite et adaptée par Riad Masarwi pour le cinquième anniversaire de la mort de la jeune femme. Riad Masarwi a également participé à l'écriture collective de Imagining the Other, pièce dirigée par Joseph Chaikin (1982). Il a aussi mis en scène ses propres pièces comme Les Impuissants (2001) ou Layla (2006).

Son écriture entraîne le théâtre arabe sur des territoires sombres encore jamais explorés par celui-ci, vers une salutaire liberté tant verbale que sensuelle.

Riad Masarwi nous a quitté en juin 2016 et laisse derrière lui une importante œuvre dramatique non-publiée.

L'œuvre dramatique de Riad Masarwi est gérée par l'agence Althéa.
fiche modifiée le 25/04/2017

Livres, textes & traductions de Riad Masarwi

Livre de Riad Masarwi