éditions Théâtrales

Édition papier (2019) 9,90 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 14/02/2020

Agamel / D'abandonnure

Naître, c’est le premier abandon, le premier arrachement, celui du ventre-cocon de la mère. Vivre, c’est enchaîner les renoncements, les départs et les pertes. Pessimistes, ces deux textes de Bruno Castan ? Non, lucides et empreints d’un joyeux désespoir qui cache une furieuse envie de dévorer la vie malgré les embûches. Écrites pour un comédien et deux camarades de jeu, ces deux partitions sont traversées de voix intérieures, métaphoriques, telluriques, bref, théâtrales. Vingt d’ju !
Dans la presse
"Ces textes pourraient sembler désespérés, et ils le seraient, s'il n'y avait pas la verve toujours brillante de Bruno Castan. Le besoin incessant de jouer avec les mots, d'en inventer parfois, le plaisir de raconter des histoires, mettent à distance les émotions profondes qui imprègnent ces textes. Ils nous disent finalement que tant qu'il y a des mots et une langue, quelqu'un pour la parler et un autre pour l'entendre, alors la vie est là. La vie est langage et l'on sent que celle de Bruno Castan parle et parle encore."
Article de Patrick Gay-Bellile dans Le Matricule des Anges, novembre-décembre 2019.

Détail des textes présents dans ce livre

Agamel

Un « enfant du placard », ensauvagé par la réclusion, retrouvera la lumière pour un nouveau départ.
Personnage(s)
  • 2 homme(s)
  • 1 enfant(s) et adolescent(s)
    • 1 garçon(s) et adolescent(s)
  • 1 voix
Dramaturgie(s)
Genre(s)
Thème(s)
Durée

20 minutes

D'abandonnure

Sous la forme d’une conférence burlesque, le théâtre dans le théâtre ou plutôt à cœur ouvert n’est pas loin pour évoquer, exemples à l’appui, l’abandon maternel ou amoureux. Le tout est de savoir si celui-ci est volontaire ou subi.

Durée

45 minutes