éditions Théâtrales

Édition papier (2020) 9,90 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 17/05/2021

Gros

À partir de ses dix ans, on l’a surnommé « le petit bouboule ». Avant, il ressemblait plutôt à un moustique.
Dans ce monologue autobiographique, Sylvain Levey se raconte, de sa naissance à sa découverte de l’écriture. Avec pudeur et délicatesse, il explore ses premières années de crevette anorexique, puis sa transformation en petit gros amoureux du gras et du salé qui apprend à faire rire pour être accepté. Heureusement, le théâtre viendra le sauver.
Au fil de ce récit tendre et drôle, se dessinent ses relations au corps, aux autres, aux mots, à l’amour et à l’engagement.
Le prisme de l’intime permet d’entrevoir sans le réduire le mystère d’une existence et la naissance d’une vocation d’écrivain dramatique.
Pour compléter ce monologue, Sylvain Levey évoque les seize premières années de sa carrière à travers des objets photographiés par Philippe Malone.
Dans la presse
"Une écriture simple et sans fard qui touche au but et vient distiller une jolie émotion sous les anecdotes amusantes et les tranches de vie en souvenirs qui se projettent pour donner une autre résonnance à l’intime. Auteur et comédien, Sylvain Levey réalise ici un autoportrait où les mots nourrissent la réflexion sur un sujet de société qui se décline en jeu des apparences. 

Le texte est complété, dans une deuxième partie, d’objets photographiés par Philippe Malone et commentés par l’auteur. Une évocation poétique des seize premières années de la carrière de Sylvain Levey"

Article d'Ange Lise, Théâtrorama, novembre 2020

"Un texte autobiographique, voilà qui n'est pas courant dans le panorama théâtral. Nous sommes d'autant plus captés et émus qu'il émane de Sylvain Levey, auteur que nous connaissons bien et aimons encore plus. Il est ici, plus que jamais, en quête d'authenticité [...] En quarante pages, notre auteur se livre sans pudeur et sans s'écarter de sa ligne directrice : évoquer son surpoids, en interrogeant de façon ludique sa naissance et ses premières années de vie. [...] Enfin, il nous raconte comment le théâtre l'a sauvé et est devenu, dans sa vie, un moyen d'exister haut et fort"

Sybille Lesourd, dans La revue des livres pour enfants, décembre 2020

"L'auteur [...] évoque, dans ce court texte, son rapport à la nourriture qui l'a fait passer d'une simple « crevette » durant sa petite enfance à un « petit gros » quelques années plus tard. C'est un passé difficile à digérer qui apparaît dans ce monologue autobiographique. L'enfant était toujours « trop » quelque chose. Trop petit, trop difficile, trop sensible... puis trop rond, trop différent, trop inquiet. Grâce au théâtre et à la création, l'écrivain (et acteur) a trouvé son poids de forme même s'il a encore quelques monstres dans la tête. Très juste dans le choix des mots, Sylvain Levey analyse avec sensibilité ses émotions, décrit avec humour certaines scènes de la vie familiale, parle du besoin d'être aimé, de ses peurs et de la mort. [...] Devenu auteur de théâtre et « fier de l'être », il partage également avec le lecteur quelques moments importants des seize premières années de sa carrière en présentant douze photographies de lui ou d'objets lui appartenant. En commentant ces clichés, Sylvain Levey se livre autrement, parle de son travail d'auteur, du public, du doute, de l'importance de l'autre, d'un dessin offert par un enfant, de gens bienveillants... Gros, c'est l'histoire d'une chenille qui devient papillon, d'un enfant qui a trouvé sa voie et sa place."

Pascale Pineau, sur le site Ricochet, janvier 2021

"C'est un texte d'une grande sincérité que nous livre Sylvain Levey. Il est construit le plus souvent comme un long poème avec de nombreux retours à la ligne qui peuvent permettre de scander le propos. Cela n'empêche pas le dramaturge qu'il est de laisser la parole à des personnages. La portée de son message a bien quelque chose d'universel. C'est le regard porté sur son corps mais aussi celui qui est porté par les autres qui est en question ici. Le texte est très accessible et permet de viser un public large. La seconde partie nous transporte dans l'univers théâtral de Sylvain Levey à l'aide de photos et de textes qui se répondent avec pertinence et sensibilité."
Jean-Luc Gautier, sur le site LivrJeune, printemps 2021
Aide à la création (Artcena), catégorie littérature dramatique, printemps 2019
Personnage(s)
  • 1 homme(s)
Soutiens
  • Publié avec le concours du Centre national du livre
Durée

60 minutes

Plus d'informations
Présentation du texte par Sylvain Levey :