éditions Théâtrales

Édition papier (2001) 12,80 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 25/04/2017

La Ballade de l’escalope viennoise / Jubilé

Traduction
« Le rire est la seule chose qui reste après la catastrophe. » Cette phrase de Tabori pourrait résumer ces deux pièces délirantes, où le comique se nourrit de l'obscène et où l'humour le plus ébouriffant trouve sa source dans la Shoah même.
Soutiens
  • Ouvrage publié avec le concours du CNL.
Droits de représentation

Les droits de représentation sont gérés par l’Agence Althéa

Détail des textes présents dans ce livre

La Ballade de l’escalope viennoise

Texte original en allemand traduit en français par
L’escalope viennoise n’est plus ce qu’elle était, elle s’est ratatinée tout comme l’empire austro-hongrois et Vienne n’est plus dans Vienne : Morgenstern voit des SS où il n’y en a pas, des émules de Freud le soignent dans une clinique vétérinaire parmi des gorilles et des ours polaires. Il ne lui reste plus qu’à invectiver Dieu, tout comme Job.
Personnage(s)
  • 14 homme(s)
  • 2 femme(s)

Jubilé

Texte original en allemand traduit en français par
De nos jours, c’est le Jubilé de la prise de pouvoir par Hitler et les nazis. Dans un cimetière sur le Rhin, les morts, les victimes de l’holocauste sont condamnées à se souvenir de ce qu’ils préféreraient oublier… Ils ne peuvent s’empêcher de raconter encore et encore leurs blagues ; des rires que Tabori conseille « comme divertissement aux nécrophobes, aux exorcistes, aux chasseurs de fantômes, aux amoureux frustrés et à tout le reste de la majorité silencieuse »
Personnage(s)
  • 5 homme(s)
  • 3 femme(s)