éditions Théâtrales Jeunesse

Édition papier (2012) 15,00 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 27/04/2017

La vie, je l'agrandis avec mon stylo
L'engagement : écrits de jeunes et réflexions

« Jeunesse » et « engagement », deux mots que l’imaginaire collectif a longtemps associés : le jeune âge comme berceau de la révolte. Depuis la prétendue fin de l’histoire, ces deux notions se fuiraient, se tourneraient le dos ?

Le Théâtre du Pélican, dirigé par le metteur en scène Jean-Claude Gal à Clermont-Ferrand, a souhaité organiser cette confrontation de concepts par le détour du théâtre et de l’écriture. Ainsi, un vaste chantier concernant quatre cents enfants, adolescents et jeunes adultes a été mis en place entre 2009 et 2012, accueillant en résidence cinq auteurs de théâtre pour animer des ateliers d’accompagnement à l’écriture et écrire un texte théâtral personnel sur les thèmes liés à l’engagement : Michel Azama, Jean-Pierre Cannet, Françoise du Chaxel, Lise Martin et Dominique Richard.

Dans La vie, je l'agrandis avec mon stylo, sous la direction du poète et dramaturge Jean-Pierre Siméon, un florilège des productions de ces jeunes a été sélectionné, au côté d’extraits des pièces produites par les auteurs et de leurs consignes d’écriture. L’autrice de bande dessinée Gabrielle Piquet a également suivi ces travaux : on retrouvera ainsi son reportage graphique dans le concret des ateliers, ne s’interdisant pas d’effectuer des embardées dans l’imaginaire.

Et pour redonner des couleurs au vocable « collectif », penseurs, écrivains, poètes, metteurs en scène, psychologue et enseignants réfléchissent à l’émancipation possible de cette jeunesse par la pratique et la rencontre artistiques : Edgar Morin, Claude Ber, Gérard Noiret, Michel Séonnet, Christian Duchange, Geneviève Lefaure, Christine Leprince et Isabelle Galtier.

À la fois report d’expérience humaine, artistique et pédagogique et boîte à outils théoriques et pratiques, cet ouvrage vise le double geste politique et poétique du partenariat et de la découverte.

Soutiens
  • Avec le soutien du Conseil général du Puy-de-Dôme