éditions Théâtrales

Édition papier (2010) 11,00 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 26/04/2017

Le Menhir

Certains rumineraient. D’autres s’en moqueraient. Ce fils-là ne se satisfait pas du silence du père ni de sa défense par la mère. Il abandonne donc femme, enfants, travail, pour se planter dans le jardin. Et ne souhaite en bouger qu’après avoir parlé au paternel. En vain. Alors il prend racine, s’immobilise pour devenir menhir et prendre feu enfin.

Jean Cagnard poursuit son chemin dans le social et l’intime, le surréalisme et le parabolique. C’est une tragédie familiale qui se joue avec une violence induite et, en contrepoint, la précarité, les délocalisations et les luttes révélées par un symbolisme onirique puissant mais ancré dans la réalité. Cette calcification puis cet embrasement sont autant d’images d’un homme en dehors de son corps, poussé par une double barbarie : le refus d’un père et l’inaptitude à un monde déshumanisé. Poésie et politique, pour un texte rare.

Personnage(s)
  • 1 homme(s)
  • 1 femme(s)
  • 1 Chien
Soutiens
  • Publié avec le concours du Centre national du livre