éditions Théâtrales

Édition papier (2005, 1e éd. 2001) 16,00 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 28/09/2017

Pièces courtes 1
un verre de crépuscule / monologue sans titre / les yeux / ciseaux, papier, caillou / le récit / ni perdue ni retrouvée / duo / porteuses de lumière / deux tibias / terre natale / un tabouret à trois pieds / kaddish / le violon / la pluie

Texte original en anglais traduit en français par

Voici une première sélection de pièces courtes du grand dramaturge australien composée de dix petits drames et quatre monologues. Alternant récits intérieurs et paroles quotidiennes, ces voix résonnent comme des cris de solitude, d’amour et d’espoir. Et c’est dans la variété des formes et des sujets que l’on perçoit la cohérence de cette écriture musicale qui fait de chaque texte un poème pour la scène.

Daniel Keene extrait du chaos de la vie une « première pression à froid » particulièrement cruelle et vraie. Il fait preuve une fois de plus de son incomparable talent d’écrivain de théâtre.

Nouvelle édition revue et corrigée
Personnage(s)
  • 1 à 5 personnages selon les pièces
Durée

20 minutes

Détail des textes présents dans ce livre

un verre de crépuscule

Texte original en anglais traduit en français par
Deux hommes seuls dans un bar, la nuit. Daniel Keene nous décrit cette rencontre nocturne sur le fil, où la parole s'échange à couteaux tirés et où les corps se monnayent pour quelques dollars. Sortir de sa solitude : c'est là tout l'enjeu de ce corps-à-corps tout en retenue.
Personnage(s)
  • 2 homme(s)
Durée

10 minutes

monologue sans titre

Texte original en anglais traduit en français par
Le monologue d'un fils à son père. Seul face aux autres, le jeune tente de s'en rapprocher par tous les moyens : d'abord par le regard, puis par le toucher. Le besoin d'amour devient une obsession, mais comment s'abandonner dans les bras de ceux et celle qui le rejettent ? Éperdu, en proie à la folie, il va commettre l'irréparable.
Personnage(s)
  • 1 homme(s)
Dramaturgie(s)
Genre(s)
Durée

15 minutes

les yeux

Texte original en anglais traduit en français par
Deux hommes sur un banc, au crépuscule. "Rien ne commence dans la lumière" dis l'un. À l'ombre du père, s'alanguissent les ombres terrifiantes d'un désir sans limites. Dans ces eaux troubles, la fillette aux yeux de verre ne sait plus comment nager pour s'échapper. 
Personnage(s)
  • 2 homme(s)
Dramaturgie(s)
Genre(s)
Durée

10 minutes

ciseaux, papier, caillou

Texte original en anglais traduit en français par
La vieille fabrique a fermé, mais les mains du tailleur de pierre s'agitent encore, avec acharnement, comme en rêve. Tout manque : l'argent, le travail, l'amour. Ne reste que cette épaisse poussière de cailloux, qui embrume l'esprit des hommes et vient se poser sur les choses pour les figer à jamais.
Personnage(s)
  • 2 homme(s)
  • 2 femme(s)
  • Un chien
Dramaturgie(s)
Durée

45 minutes

le récit

Texte original en anglais traduit en français par
Monsieur Skelton, vieil homme solitaire, est assis au bar où John lui sert ses verres de cognac. Un inconnu vient briser cet équilibre fragile, en bouleversant les cartes. Que va-t-il se produire cette nuit ? Quel est cet « évènement » dont on parle ? Mystique et obscur, le dialogue se tisse au fil de la nuit jusqu'à ce que celle-ci s'achève...
Personnage(s)
  • 3 homme(s)
Dramaturgie(s)
Durée

25 minutes

ni perdue ni retrouvée

Texte original en anglais traduit en français par
Elle n'a pas été perdue mais "retirée", ni retrouvée mais "reprise". Elle est regardée de près par le grand-père, évaluée. Tout se passe comme si la fille n'était qu'un pantin, un corps vide que l'on se passe de main en main. Il ne s'agit pas ici de retrouvailles, mais d'observation, de chasse à l'homme et aux souvenirs, qui filent, tous les deux, entre les doigts.
Personnage(s)
  • 1 homme(s)
  • 2 femme(s)
Dramaturgie(s)
Genre(s)
Durée

20 minutes

duo

Texte original en anglais traduit en français par
Le face-à-face de deux hommes qui luttent. Le dialogue devient un champ de bataille, et la parole, une arme délicate à manier. Cet échange électrique est court-circuité par le passage à l'acte de l'un des protagonistes, qui les condamne au silence. Dans cette pièce, il est une nouvelle fois question de pauvreté. La misère gangrène l'esprit des hommes, et les rend fous. Ni l'amour ni le semblable ne viennent apaiser cette brûlure du manque.
Personnage(s)
  • 2 homme(s)
Dramaturgie(s)
Durée

25 minutes

porteuses de lumière

Texte original en anglais traduit en français par
Cette vieille femme assise sur un banc, un livre serré contre elle, que voit-elle approcher sous la forme d'une jeune fille ? Une projection ? Une hallucination ? La pièce se construit comme une devinette où le lecteur / spectateur est appelé à reconnaître, comme les personnages, sa propre finitude. Passé et futur se lient pour nous permettre, tout comme les deux femmes, de traverser les âges.
Personnage(s)
  • 2 femme(s)
Dramaturgie(s)
Genre(s)
Durée

15 minutes

deux tibias

Texte original en anglais traduit en français par
Le monologue brillant d'un vagabond. Face à la ville et ses lumières, il défend ses ruines et ses étoiles. Lorsqu'il trouve, au milieu des poubelles, un petit corps qui bouge encore, il n'hésite pas à le mettre au chaud, dans la doublure de son manteau. Mais la nuit menace... Qui ouvrira les yeux sur le jour ? Une écriture dramatique bouleversante qui questionne notre humanité.
Personnage(s)
  • 1 homme(s)
Dramaturgie(s)
Genre(s)
Durée

15 minutes

terre natale

Texte original en anglais traduit en français par
Comment grandir au milieu des non-dits écrasants d'une famille ? Une seule voi-e-x possible : celle de la grand-mère, qui sait raconter les souvenirs. Une histoire d'amour naît des cendres du passé : l'ancien monde, celui de l'usine, laisse place à un présent incertain, marqué par le chômage et la précarité, mais où rayonne comme un signe d'espoir, la tendre insouciance des deux jeunes « amourachés ».
Personnage(s)
  • 2 homme(s)
  • 3 femme(s)
Dramaturgie(s)
Durée

40 minutes

un tabouret à trois pieds

Texte original en anglais traduit en français par
Aux bords d'un monde auquel ils n'appartiennent pas, Dick, Tom et Harry se font tour à tour Messie, pauvre mendiant ou bonne âme. Les rôles s'échangent, la parole divague, et l'on oublie, à travers elle, la faim, le froid, la solitude. L'humour vient éclairer cette pièce noire d'une étrange lueur, mystérieuse et obstinée.
Personnage(s)
  • 3 homme(s)
Dramaturgie(s)
Genre(s)
Thème(s)
Durée

20 minutes

kaddish

Texte original en anglais traduit en français par
Le monologue d'un homme dont la femme vient de mourir. Seul face à la misère de son existence, que reste-il encore à espérer ? Vivre n'est plus qu'une question d'habitude. Le lecteur / spectateur est confronté à la parole froide et lisse d'un personnage non pas révolté mais résigné, pour qui le souvenir reste l'unique refuge.
Personnage(s)
  • 1 homme(s)
Dramaturgie(s)
Genre(s)
Durée

10 minutes

le violon

Texte original en anglais traduit en français par
Il y avait la mère qui allumait les bougies le soir, le père qui jouait du violon et la fille, qui se tenait debout dans le carré de lumière que faisait le soleil en chauffant les dalles de la cuisine. Et puis plus rien... Le destin tragique d'une famille emportée par la folie nazie. La fin d'un univers.
Personnage(s)
  • 1 homme(s)
  • 2 femme(s)
Dramaturgie(s)
Genre(s)
Durée

15 minutes

la pluie

Texte original en anglais traduit en français par
Le monologue d'une vieille femme qui raconte les derniers passages des hommes, des femmes et des enfants emportés par les trains de la mort. Les déportés lui confient les quelques souvenirs, les quelques bricoles qu'elle peut conserver, trier et dont elle voudra prendre soin, jusqu'à leur retour.
Personnage(s)
  • 1 femme(s)
Genre(s)
Durée

30 minutes