éditions Théâtrales

Édition papier (2001) 12,20 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 26/04/2017

Rien pour Pehuajó / Adieu Robinson

Texte original en espagnol traduit en français par
Dans la presse
" Rien pour Pehuajó nous apprend que Julio Cortázar avait aussi le théâtre dans le sang. À califourchon entre le surréalisme et l’absurde, il s’amuse à dérégler un dîner dans un restaurant. " Politis.
Postface de Saùl Yurkievich
Soutiens
  • Ouvrage publié avec le concours du Théâtre-Scène Nationale de Poitiers et du Théâtre de la Cité Internationale.

Détail des textes présents dans ce livre

Rien pour Pehuajó

Texte original en espagnol traduit en français par
Un restaurant devient l’échiquier où se jouent la vie et la mort. L’homme en blanc, assis à la table du fond, véritable démiurge, tisse cette mise en intrigue qui se terminera par un échec et mat.

Entre humour noir, dérision et dérèglement, la pièce bascule dans un univers onirique et flamboyant, dans une ronde folle qui tourne au délire.
Durée

90 minutes

Adieu Robinson

Texte original en espagnol traduit en français par
Dans Adieu Robinson, Cortázar reprend le célèbre couple de personnages Robinson et Vendredi du roman de Daniel Defoe pour revendiquer le droit des peuples d’Amérique à forger leur propre histoire.
Personnage(s)
  • 4 homme(s)
  • 1 femme(s)
Dramaturgie(s)
Durée

90 minutes