éditions Théâtrales Jeunesse

Édition papier (2020) 8,00 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 18/11/2020

Trois minutes de temps additionnel

À partir de 12 ans
Kouam et Mafany sont guinéens. Ils ont quatorze ans et passent tout leur temps libre à jouer au football. Mafany est ailier gauche. Kouam est avant-centre. Unis comme deux frères, ils rêvent d’aller en l’Angleterre et d’intégrer Manchester United. Un jour, la chance leur sourit : une femme anglaise débarque au Kakandé de Boké et les recrute pour le petit club de Bradford, première étape vers la vie espérée.
Que deviendront ces jeunes qui aspirent à des carrières d’internationaux dans des stades en liesse ? Si la planète foot ne tourne pas toujours rond, elle est aussi le reflet de notre temps, avide de légendes et de héros.
Ces Trois minutes de temps additionnel, c’est trois minutes de vie, trois minutes où tout est possible ; un bonus pour qui sait s’en saisir. Trois minutes pour tout changer.
Dans la presse
"Sylvain Levey arrive à dresser deux portraits très attachants. Cette fable est une parabole de notre société qui dévore sa jeunesse dans l'espoir de dénicher une star potentielle en gagnant beaucoup d'argent. L'écrivain insiste sur les moyens de résistance, l'amitié bien sûr, quelques valeurs bien ancrées dans le crâne et la littérature, qui muscle l'imagination et le cerveau. Pour que le football, comme la vie, reste avant tout une fête"

Laurence Cazaux, Le Matricule des Anges, été 2020.

"Si l’on découvre dans cette pièce les travers du football : le racisme d’une certaine catégorie de supporters, l’exploitation de jeunes rêveurs en quête de gloire et la marchandise qu’ils représentent – qu’ils se révèlent de vrais talents ou des déceptions, c’est surtout et avant tout un magnifique texte sur la force de l’amitié, sur la poursuite de ses rêves en dépit des embûches. Kouam et Mafany ne seront peut-être pas vos nouvelles idoles du foot mais leur parcours n’en seront pas moins satisfaisants pour eux et pour nous lecteurs. Une pièce sensible et pleine d’espoir, racontée dans une forme narrative qui apporte beaucoup de dynamisme, à lire pile-poil pendant la mi-temps. Une magnifique lettre de Sylvain Levey à son lecteur footballeur ou footballeuse conclut le livre, rappelant que le sport et la littérature ne sont jamais incompatibles."
Bob et Jean-Michel, 14 novembre 2020
Personnage(s)
  • 2 homme(s)
  • 3 femme(s)
  • 2 enfant(s) et adolescent(s)
    • 2 garçon(s) et adolescent(s)
  • 1 voix
Soutiens
  • Publié avec le concours du Centre national du livre
Durée

75 minutes

Niveau(x)