éditions Théâtrales

Édition papier (2012) 16,00 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 26/04/2017

Isaac assassiné

Texte original en hébreu traduit en français par

Dix patients, hospitalisés dans un centre pour personnes atteintes d’un syndrome de stress post-traumatique, vont interpréter les rôles d’une pièce qu’ils ont écrite dans le cadre d’un projet thérapeutique. Victimes de guerre ou d’attentat, certains sont aveugles, amputés, brûlés, tous souffrent de graves séquelles psychiques. La pièce rejoue la situation d’Israël lors de l’assassinat de son Premier ministre – un événement qui a fait éclater au grand jour les contradictions de la société israélienne, ses hantises et ses pathologies souterraines. Les mêmes tensions parcourent la petite communauté des malades qui ne cessent de réagir à ce qu’ils mettent en scène et d’interrompre la représentation, elle-même perturbée par l’annonce d’une action militaire quelque part dans le pays.

Motti Lerner, auteur israélien de pièces de théâtre et de scénarios pour le cinéma et la télévision, écrit ici une « fiction d’histoire » criante de vérité. Son procédé de mise en abyme, inspiré du chef d’œuvre de Peter Weiss Marat-Sade, permet une mise à distance des traumatismes individuels et collectifs. L’auteur propose une analyse au scalpel des mécanismes au fondement de la guerre et de la folie meurtrière, révélant le terreau sur lequel fleurissent le fanatisme, le rejet de l’autre et tous les intégrismes.

Dans la traduction exigeante de Jacqueline Carnaud, cette pièce universelle parvient à nous toucher par une écriture efficace et rigoureusement documentée.

Personnage(s)
  • 9 homme(s)
  • 3 femme(s)
Soutiens
  • Publié avec le concours du Centre national du livre
Droits de représentation

Les droits de représentation sont gérés par l’Agence Althéa