éditions Théâtrales

Édition papier (2012) 13,00 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 25/04/2017

Les Heures sèches

Texte original en anglais traduit en français par

Birmingham, Alabama, États-Unis, début des années 1930, pendant la Grande Dépression. La milice patronale de la Tennessee Coal and Iron tente de dénicher les ouvriers communistes qui instillent de « mauvaises pensées » dans la tête des travailleurs. Tice Hogan, ouvrier noir qui vit dans la pauvreté avec sa fille Cali, lavandière pour les riches familles blanches, est de ces hommes qui refusent d’être broyés par la machine capitaliste et visent l’émancipation. Mais un événement va troubler leur existence : Corbin Teel, jeune ouvrier blanc pourchassé pour le meurtre d’un contremaître, implore l’asile. Que faire : Accueillir un Blanc aux intentions peut-être hostiles et faire œuvre d’humanité ? ou refuser d’accorder sa protection et perdre sa dignité ?

Naomi Wallace, dramaturge, scénariste et poétesse américaine, use souvent du détour historique pour placer lecteurs et acteurs d’aujourd’hui face à un miroir leur renvoyant le reflet intime de leurs choix et de leurs destins. La puissance de son style, l’économie de sa langue bousculent notre confort intellectuel et semblent nous dire : « Et toi, comment te serais-tu comporté ? »

Personnage(s)
  • 2 homme(s)
  • 1 femme(s)
Soutiens
  • Ouvrage traduit et publié avec le soutien de la Maison Antoine Vitez.