éditions Théâtrales

Édition papier (2020) 10,00 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 25/03/2021

mauvaise

traduit en français par
« des bouts, ça fait pas l’plus gros et l’plus gros ça fait pas l’tout et tous tes bouts ensemble ça fait pas qu’ta version elle est vraie ni mainnant ni après. »
Une mère, un père, trois sœurs, un frère. Une des filles veut parler et ne s’arrêtera pas avant que les autres ne s’y mettent.
Avec une dextérité verbale stupéfiante, mauvaise de debbie tucker green offre une plongée en apnée dans les abysses des relations familiales.
Un drame sans concessions, récompensé au Royaume-Uni par le Laurence Olivier Award 2004 de la révélation théâtrale.
Dans la presse
"La mauvaise fille de la famille a décidé de tout raconter. [...] La sœur 1 se souvient et atteste que leur mère a choisi une de ses filles pour faire ce qu'elle ne voulait pas faire avec le père. Sœur 2 les accuse de mentir. Mais à son tour, le frère dévoile qu'il a été abusé par le père. Dans un huis clos familial étouffant, la parole libérée cherche à dire l'innommable sans jamais y parvenir totalement : le non-dit règne. La force de la pièce est dans l'implicite : les mots d'inceste, de viol, de pardon, de culpabilité ne seront jamais prononcés mais tout sera compris. Un cri de rage éblouissant."

Fanny Carel, La revue des livres pour enfants (n°317), février 2021

Personnage(s)
  • 2 homme(s)
  • 4 femme(s)
Soutiens
  • Publié avec le concours de la Maison Antoine-Vitez
Durée

75 minutes