éditions Théâtrales

Édition papier (2023, 1e éd. 2021) 12,00 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 24/04/2023

  • Collectif

Pour un temps sois peu / Transe

Les deux textes qui composent ce livre questionnent le genre et l’identité. Dans une langue acérée, dure et tendre à la fois, non dénuée d’humour et d’ironie, Laurène Marx dessine le chemin d’une transition.
Prix & récompenses
Prix Adel Hakim des lycéens 2023
Soutiens
  • Publié avec le concours du Centre national du livre
Coéditeur(s)

Détail des textes présents dans ce livre

Pour un temps sois peu

Une femme transgenre raconte son cheminement : de la prise de conscience d’avoir été assignée au mauvais genre aux démarches médicales et psychologiques, de la prise d’hormones au changement d’état civil, des relations amicales aux rencontres amoureuses. Un monologue percutant et direct.
Dans la presse

"Laurène Marx dit bien cette violence, et celle, souterraine, psychologique qui mine celle qui entreprend ce long parcours : la perte d’un travail, de certain.es ami.es. La prostitution, la drogue. Et le danger qui guette. La solitude. Son écriture est alerte. Des phrases longues et brèves, un rythme que l’on ressent particulièrement quand on dit le texte, ou j’imagine, quand on le joue. L’humour est parfois au vitriol, et le texte est très drôle. [...] Le texte dramatique de Laurène Marx est un grand texte."

Pour un temps sois peu, Anna G, Litterama - Les Femmes en littérature, novembre 2021


"[Laurène Marx] questionne le monde, sa propre conscience, son âme en quête d’une sorte d’idéal, d’adéquation entre corps et identité sexuelle. Elle n’a pas toujours été Laurène. Elle était autre avant. Elle a franchi toutes les étapes de la transition pour devenir elle, les humiliations, les encouragements, les doutes, les angoisses, les certitudes, les amours déçues, les amitiés perdues. Fière, fragile, caustique – les combats qu’elle a menés pour être elle l’ont marquée – , Laurène Marx livre ses pensées, expose avec humour saignant, pudeur acéré les tragédies de sa vie. Elle rit, troublée par sa liberté de ton, son style trash mais jamais vulgaire."

La Mousson d'été en quête d'identité, Olivier Frégaville-Gratian d'Amore, L'Œil d'Olivier, août 2021

Si elle se fait pour l’occasion créature de théâtre, on sent bien que ce n’est pas en passant par l’imagination, comme pourrait le faire une comédienne à qui l’on donnerait le rôle, mais en creusant son propre réel. L’artiste fait ainsi exactement dans sa pièce le contraire de l’injonction qu’elle s’est choisie pour titre. Non seulement elle accentue ses forces, ses fragilités personnelles et la liberté qu’elle affiche avec le langage pour le faire sortir de ses gonds, mais elle le fait aussi pour d’autres.
Sois trans et parle, Anaïs Heluin, Politis, novembre 2022
Durée

60 minutes

Trois personnages échangent. Il y a Émile, l’homme cisgenre ; Max, personne non-binaire ; et Laurène, femme trans. Iels semblent se connaître. Au fur et à mesure de leur conversation, évoquant souvenirs communs et divergences d’opinions, iels se révèlent être la même personne. Un trio alerte pour trois moments de vie au cœur d’un parcours trans.
Aide à la création (Artcena), catégorie encouragements, automne 2018
Personnage(s)
  • 1 homme(s)
  • 1 personne non-binaire, 1 femme trans
Durée

60 minutes

Plus d'informations
Présentation de Pour un temps sois peu par l'autrice