éditions Théâtrales

Guillaume Poix

Ancien élève de l’École Normale Supérieure, Guillaume Poix est dramaturge, traducteur et romancier.
En 2014, il publie un premier texte de théâtre aux éditions Théâtrales, Straight, lauréat de l’Aide nationale à la création des textes dramatiques d’Artcena et Prix des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2014, Prix Godot des lycéens et Prix Sony Labou Tansi des lycéens en 2016. Il est aussi l’auteur de Waste (coup de cœur du comité de lecture de L’Apostrophe - Scène nationale de Cergy-Pontoise, lu à la Mousson d’été en 2015 et créé par Johanny Bert au Poche /GVE en 2016), Et le ciel est par terre (lauréat de l’Aide nationale à la création des textes dramatiques du CNT, sélectionné par le Bureau des lecteurs de la Comédie-Française, lu à la Mousson d’été en 2016, lauréat de Scenic Youth - Prix des lycéens pour les nouvelles écritures de théâtre de la Comédie de Béthune - Centre dramatique national des Hauts-de-France et retenu par France Culture en 2017), Tout entière (qu’il met en scène en 2016 au Préau - Centre dramatique national de Normandie-Vire), Fondre (Prix Godot des Nuits de l’Enclave 2018) et Soudain Romy Schneider (créé en décembre 2018 à Genève par Manon Krüttli, finaliste du Grand Prix de littérature dramatique 2020 puis adapté pour France Culture en septembre 2021). Son théâtre, traduit dans plusieurs pays, est publié aux éditions Théâtrales. Ses textes sont traduits en espagnol (Argentine, Mexique), en italien et en allemand.
Il est dramaturge associé du théâtre genevois Poche/GVE en 2015-2016. Il travaille avec Christian et François Ben Aïm et Ibrahim Maalouf à l’écriture d’une partition chorégraphique, Brûlent nos cœurs insoumis, créée en 2017 à La Garance - Scène nationale de Cavaillon. En 2018, il est dramaturge pour Luxe, calme écrit et mis en scène par Mathieu Bertholet au Théâtre de Vidy-Lausanne.
Depuis 2019, il collabore avec Lorraine de Sagazan. Ensemble, ils ont créé L’Absence de père d’après Platonov de Tchekhov (Nuits de Fourvière, 2019), La vie invisible (Comédie de Valence, 2020 et diffusé sur France Culture en mars 2021) et Un sacre (Comédie de Valence, 2021). Il a récemment traduit Tokyo Bar de Tennessee Williams et, avec Christophe Pellet, Quand nous nous serons suffisamment torturés de Martin Crimp (L’Arche, 2020). Depuis 2020, il est auteur associé au Grand R, à La Roche-Sur-Yon. Son premier roman, Les fils conducteurs (Verticales, 2017 ; Folio, 2019), a reçu le Prix Wepler - Fondation La Poste. Son deuxième roman, Là d’où je viens a disparu (Verticales, 2020), a reçu le prix Alain Spiess du deuxième roman et le prix Frontières-Léonora Miano.

D'autres vidéos sont à découvrir sur theatrecontemporain.net
fiche modifiée le 23/03/2022

Livres, textes & traductions de Guillaume Poix