éditions Théâtrales

Laurence Sendrowicz

Née en France qu’elle quitte après son bac, Laurence Sendrowicz reste treize ans en Israël, où elle devient comédienne et commence à écrire pour le théâtre. De retour en France, elle devient traductrice de théâtre et de littérature hébraïque contemporaine tout en poursuivant, en parallèle, son travail d’écriture dramatique.
Elle est l’une des initiatrices du projet de traduction de l’œuvre de Hanokh Levin en français. Depuis 1991, soutenue par la Maison Antoine-Vitez, elle a traduit plus d’une trentaine de ses pièces (dont huit en collaboration avec Jacqueline Carnaud) pour les éditions Théâtrales. En septembre 2005, elle adapte et met en scène au Théâtre de la Tempête Que d’espoir !, un cabaret construit sur des textes et des chansons de Hanokh Levin.
Pour le théâtre, elle traduit également Mickaël Gourevitch, Anat Gov, Tamir Greenberg, David Grossman, Gadi Inbar, Maya Arad Yasur.
Elle traduit également les romanciers Batya Gour, Shifra Horn, Yoram Kaniuk, Alona Kimhi, Dror Mishani, Yshaï Sarid, Zeruya Shalev (Ce qui reste de nos vies, prix Femina 2014)… En 2012, à l’occasion de la publication de 1948, de Yoram Kaniuk, elle reçoit le Grand Prix de traduction de la Société des gens de lettres couronnant l’ensemble de sa carrière de traductrice. En 2018, elle est lauréate du prix Bernheim de littérature, et reçoit avec Jacqueline Carnaud le prix SACD de la traduction/adaptation théâtrale.
Pour le théâtre, elle a notamment écrit Tirez pas, je suis pacifiste ! (Théâtre Beith Lessin, 1982), Vendu (France Culture, 1991), Versus ou l’Histoire clarifiante de la famille Eglevau (Théâtre du Chaudron, 1991), Échec et mat (Théâtre Beith Lessin, 1992), Comme un tango (lecture publique au Théâtre des Cinquante, 1999), Émile et Raoul (2001), Grand hôtel d’Argentine (2008), ainsi que Les Cerises au kirch, Faute d’impression et Ma mère voulait, toutes trois publiées aux éditions Caractères et qu’elle interprète seule dans des mises en scène de Nafi Salah en 2011, 2014 et 2017.
fiche modifiée le 08/11/2019

Livres, textes & traductions de Laurence Sendrowicz

Traductions